Résumé

L’étude des virus et des bactéries et de leur transmission au sein d’une population est un domaine ou l’expérimentation est risquée, voire impossible. Les mathématiques fournissent des outils précieux permettant de mieux comprendre les épidémies, y compris en l’absence d’expérimentation. Je présenterai le modèle épidémique le plus répandu, le modèle SIR, et montrerai comment ses propriétés mathématiques peuvent se traduire directement en terme de politique de contrôle. Je présenterai ensuite des travaux de recherche récents, en particulier sur le VIH, pour illustrer le lien étroit entre les modèles mathématiques et les politiques de santé publique menées par les gouvernements et les organisations internationales telles que l’organisation mondiale de la santé.

Adresse

à 16h30 Université Paris 7 Denis Diderot Campus PRG La Halle aux Farines 16 rue Françoise Dolto AMPHI 2A

Intervenant

Anne CORI

Research Fellow at Imperial College London (Department of Infectious Disease Epidemiology)

   
    2006 - 2010 : Thèse de doctorat en épidemiologie des maladies infectieuses
    2010 - présent : postdoctorat à l’Imperial College de Londres